Le télétravail est-il l’affaire de grandes sociétés urbaines ? ... Ou peut-il être une vraie alternative dynamisante pour une TPE/PME ?

28/09/2020
Le sourire au service de la relation commerciale
Le sourire au service de la relation commerciale

La période de confinement a accéléré, à marche forcée, cette forme d'activité qui existait déjà mais de manière restreinte. En effet selon une étude de la DARES en 2017, seuls 3% des salariés télétravaillaient régulièrement dont la majeure partie était une population de cadres. Si l'analyse inclut les « occasionnels » le chiffre de télétravailleurs passait à 1,8 million soit 7 % des salariés.

La crise sanitaire récente est passée par là et le chiffre estimé aujourd'hui est de 15%.

Le télétravail baisse malgré tout depuis la fin du confinement en France comparé à nos voisins européens, et pourtant plusieurs enquêtes dont celle de Malakoff Humanis montre que plus du ¾ de ceux qui y ont gouté souhaitent poursuivre l'aventure....

La nécessité de s'interroger

Il est certain que vu de notre province, est-il vraiment utile de s'engager dans une réflexion sur le télétravail ? Quel intérêt à changer ?

« On a fait pendant le confinement, mais on n'avait pas le choix ! »

Maintenant on recommence comme avant avec les mesures sanitaires qui vont bien...

Serait-on conservateur dans ce pays ?

Je suis sûr que non, et pour cela il faut engager une vraie réflexion avec des actes concrets.

Lors d'un échange en Visio sur le sujet avec des clients, j'ai senti une réticence de façade sur le sujet...En creusant un peu j'ai découvert que la majorité d'entre eux avait déjà engagé des réflexions, échanges, voire signé des accords au sein de leurs entreprises.

Le thème du télétravail est même devenu l'objet d'une séance spécifique d'échanges !

La concertation pour construire un plan d'actions

Première préalable, la concertation afin d'impliquer toutes les composantes de l'entreprise. Ne « bricolez » pas sur le sujet, cela peut être socialement une bombe à retardement. Constituez un comité de projet complémentaire. Suivant la taille de votre entreprise, réunissez dans ce comité les représentants de la direction et des salariés, RH, IRP, informatique, manager, et désignez un chef de projet.

Une fois ce comité constitué, définissez les objectifs, identifiez les métiers qui peuvent rentrer dans le cadre du télétravail, faites des tests, définissez un plan d'actions précis, et aller jusqu'à la signature d'un accord collectif si nécessaire.

Un guide très bien fait sous forme de boite à outil a été édité par l'ANACT (Agence Nationale pour l'Amélioration des Conditions de Travail). Je vous invite à le télécharger :

https://www.anact.fr/demande-dacces-au-kit-associer-teletravail-et-qvt

L'organisation matérielle

C'est un des points durs du télétravail. Quelques chiffres à ce sujet extraits de l'étude de l'ANACT

  • 43% des personnes ayant télétravaillé pendant le confinement disent ne pas disposer d'un espace de travail adapté chez eux.
  • 48% sont confrontés à des problèmes techniques

D'un autre côté 87% disposent d'outils numériques adaptés au télétravail...Attention à ce chiffre, s'agit-il vraiment d'un ordinateur (fixe ou portable) fiable et adapté aux logiciels de l'entreprise...Probablement pas toujours.

C'est un point clé à la fois pour la qualité du travail et la sécurité informatique de votre entreprise. L'un des risques principaux qui menace aujourd'hui l'entreprise, c'est l'attaque de pirates informatiques, donc prudence !

Je pense qu'il est mieux de confier à votre salarié en télétravail un ordinateur portable formaté et sécurisé par votre service ou prestataire informatique. Le salarié possède dans la plupart des cas un abonnement internet illimité qui permettra la connexion.

Un management différent

« La confiance n'exclut pas le contrôle » ... Je m'interroge encore sur cette phrase entendue dans la bouche de nombreux managers... Il est clair que cette animation d'équipes à distance change la donne. Des directeurs commerciaux que j'accompagne sont pour la plupart habitués à coacher à distance. Certains ont mis en place (ou pas...) des schémas clairs pour l'animation de leurs équipes : RDV Hebdo, Point Mensuel, Réunion d'équipe ...animés au téléphone ou en Visio parfois.

Mon intime conviction est que le management à distance, force le manager à mieux s'organiser et que cela profite aussi au salarié. « On fait un point à tel heure...On analyse les retours vendredi... » Cela provoque un cercle vertueux qui responsabilise et instaure une confiance nouvelle. Combien de managers me disent encore, « quel intérêt à faire un point fixe, on se voit tout le temps... » Le présentiel a certaines vertus mais a souvent tendance à désorganiser un management performant.

Qu'en est-il de la fonction commerciale itinérante et du télétravail

Contrairement aux idées reçues, les commerciaux ont probablement été une des populations les plus impactées. Ils ont dû brutalement changer leur façon de faire.

Comme me le racontait une patronne de PME, « je pense que mes commerciaux ont réappris à écrire...» Mails, textos, téléphone, visio tous les moyens sont bons pour collaborer avec ses clients...Mais pas n'importe comment !

Je reviendrais dans un prochain article sur les états d'âmes des commerciaux au cœur du bouleversement de la fonction commerciale

Confession d'un commercial expérimenté

J'ai eu la chance d'animer des formations en Visio sur le sujet de la relation commerciale à distance. Ces formations menées parfois en individuel ont permis de partager des sujets clés liés à l'évolution des pratiques. Je vous cite ici un commercial expérimenté qui part en retraite dans un an.

« C'est la troisième fois de ma carrière que je suis contraint de travailler de chez moi longtemps...Une fois c'était médical, l'autre un accident de la route, et enfin le confinement lié au Covid...Hé bien je te le dis entre nous, c'est là que j'ai été le plus efficace ! Les clients me joignent facilement, j'ai le temps de traiter leurs demandes... Et je cartonne en Chiffre avec moins de fatigue... »

A réfléchir pour le commercial 2.0 !

Quelques avis et conseils

Le télétravail n'est pas une fin en soi !

Cette forme d'activité doit dorénavant s'intégrer dans les organisations des entreprises de toute taille. Les TPE et PME doivent y réfléchir avec leurs équipes pour trouver le meilleur schéma possible.

Le modèle Hybride est à privilégier. Le lien social du présentiel est à conserver, même si les masques et les conditions sanitaires risquent de durer avec le Covid

Quelques pistes

  • Privilégier des jours fixe de télétravail, tout en gardant de la souplesse pour les périodes chargées
  • La planification est au cœur de la réussite, donc l'agenda digital partagé pour toutes et tous, y compris avec les listes de tâches
  • Fixer des points réguliers (à caler selon l'autonomie des salariés concernés)
  • Donner les moyens techniques aux concernés pour que la productivité soit la meilleure possible
  • Accompagner vos équipes en les formant au télétravail

La règlementation, les accords sur le télétravail

Un document qui date mais qui est encore d'actualité, les Questions/Réponses du Ministère du travail sur le télétravail :

https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/qr-teletravail-deconfinement.pdf

En conclusion, la crise actuelle nous oblige à nous réinventer, profitons-en !

N'hésitez pas à réagir à cet article dans la zone commentaires.